Comment faire un nœud de cravate ?

Ce n’est qu’au 19ème siècle, que la mode du nœud de cravate a réellement été adoptée à travers le monde. Aujourd’hui encore, le nœud de cravate est toujours à la mode même si tout le monde ne sait pas comment s’y prendre. Je vous aide à travers cet article à savoir comment réaliser un nœud de cravate.

Les différents types de nœuds de cravate

Autant qu’avec les femmes, la mode pour homme est également très diversifiée proposant des articles en fonction des goûts et des besoins. Je vous conseille donc d’assimiler du mieux que vous pourrez, les conseils de cet article afin de bien distinguer les différents types de nœuds de cravate. Avant toute chose, je dois vous préciser que la réalisation d’un nœud de cravate repose sur trois règles de base. Ainsi, le grand pan doit en général dépasser le petit de quelques centimètres. Afin de faire un bon effet, il ne doit pas non plus dépasser la ceinture. Par ailleurs, il faut bien ajuster votre nœud pour qu’il cache convenablement le bouton du col sans pour autant vous empêcher de bien respirer. Bien qu’on puisse lister plus d’une dizaine de nœuds, je vous invite à en découvrir sept.

Le premier de la liste que je vous présente est le nœud de cravate simple. Plutôt facile à réaliser, c’est le nœud basique, parfaitement adapté à l’habillement simpliste. Ensuite, il y a le petit nœud qui est légèrement plus petit que le nœud classique. Il est notamment plus discret et convient parfaitement aux cravates slim. Je vous propose également de découvrir le nœud de cravate double. On l’appelle aussi le nœud double et est particulièrement apprécié pour les chemises à col italien. Pour faire plus classe et plus chic, je vous présente le nœud Windsor. Il s’agit du grand nœud spécialement dédié pour les grands évènements tels les cérémonies ou encore les mariages. Ce type de nœud se porte principalement avec une cravate un peu large. Vous pouvez toutefois le réaliser avec une cravate slim avec laquelle, il marie également.

Toujours classe, mais avec plus d’options, je vous conseillerai le nœud de cravate demi-Windsor. Ce dernier est inspiré du nœud Windsor avec la particularité de mettre plus en valeur des cravates fines. Si vous préférez l’originalité, alors optez pour le nœud croisé. Également appelé nœud de cravate Christensen, c’est probablement le type de nœud le plus sophistiqué et le plus raffiné. Pour clôturer cette liste non exhaustive, je vous invite à découvrir le nœud Onassis. Encore plus original que le précédent, ce type de nœud est plutôt audacieux. Avec sa largeur, il convient idéalement à un col avec une grande ouverture. Le nœud de cravate Onassis se démarque du lot par son élégance et son originalité.

Les nœuds de cravate les plus courants

Comme vous avez pu le constater, il existe de multiples façons de faire un nœud de cravate. Toutefois, il y a certains nœuds qui sont plus populaires que d’autres. Je vous propose de découvrir sans plus attendre ces nœuds de cravate.

Probablement le nœud de cravate le plus connu, le nœud simple, également appelé « four-in-hand » par les anglais, est adapté à presque toutes les cravates. Pour faire ce nœud, il faut dans un premier temps réaliser les trois règles de base. Veillez à ce que le grand pan soit d’une trentaine de centimètres environ plus bas que le petit. Vous devrez alors faire passer le grand pan autour du petit 2 fois de suite. Un nœud est ainsi formé et en passant derrière celui-ci, vous allez faire glisser le grand pan vers le haut. Pour finir, vous n’aurez qu’à glisser le grand pan dans le nœud puis l’ajuster. C’est en même temps le nœud le plus courant, mais également le plus facile à réaliser.

Le nœud double inspiré du précédent nœud est également un nœud de cravate très apprécié à travers le monde. Pour les grandes occasions, c’est vers le nœud Windsor que se tournent la plupart des gens. On doit d’ailleurs ce nœud au célèbre duc de Windsor qui l’a également assez popularisé. Pour faire un peu plus simple, vous pourrez aussi opter pour le nœud demi-Windsor qui est également très connu. Le quatrième et dernier nœud de cravate le plus courant de la liste que je vous présente n’est autre le petit nœud. Petit et discret, c’est l’idéal pour les cols fermés.

Mes conseils et envies :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici